livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg
© DR
CultureRencontre/Conférence

Le cinéma est-il plus inclusif aujourd’hui ?

Rencontre avec Mickael Achard, Karine Espineira et Didier Roth Bettoni.

Suivi d’un pot de lancement de l’ouvrage « Festival Désir… Désirs : regards sur la société »

En dévoilant les coulisses du plus ancien festival de cinéma LGBTQI+ de France, les auteur.rice.s de l’ouvrage Festival Désir… Désirs : regards sur la société ont ouvert un champ d’exploration sur le 7e art et notre société contemporaine. Jusque dans les années 80, les homosexuel.le.s et personnes trans étaient rares sur grand écran et presque systématiquement dépeints de manière dépréciative et caricaturale : tantôt folles, tantôt perverses. Au fil des années, ces personnages se normalisent, se banalisent et se complexifient posant alors la question de l’existence d’un nouveau genre cinématographique : le cinéma queer.

Créé par les Cinémas Studio de Tours en 1993, le Festival Désir… Désirs a tenté de comprendre comment le cinéma, pour ne pas choquer ou provoquer les ciseaux des censeurs, a édulcoré certaines expressions plus singulières de nos sexualités. Reflet des transformations de la société et de la mise en place de politiques égalitaristes ces deux dernières décennies, Désir… Désirs s’intéresse désormais moins aux revendications liées aux sexualités qu’aux représentations identitaires.

À l’occasion de la parution de cet ouvrage collaboratif, Mickael Achard, coordinateur du festival, Karine Espineira, sociologue des médias, et Didier Roth Bettoni, journaliste historien du cinéma, reviennent sur l’évolution du cinéma et la place des minorités LGBTQI+ dans le 7e art.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

2 bis Av. André Malraux — 37000 Tours
livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg livreannidd.jpeg
© DR

Organisateur