cafetera roja cafetera roja cafetera roja cafetera roja cafetera roja cafetera roja cafetera roja

LA CAFETERA ROJA

Interview publiée dans le Prog n°190 avril 2022

« Sur scène, on donne toute notre énergie »

Comment un groupe composé de Français, d’un Autrichien et d’Espagnols travaille et crée (même pendant le covid) ? Réponse avec Aurélia Campione, une des voix de la Cafetera Roja.

 

Dans quelle langue communiquez-vous au sein du groupe ?

Ça dépend ! Si on est en France on parlera beaucoup français, quand on s’engueule c’est plutôt en espagnol, et si on parle business ça nous arrive de passer à l’anglais.

Et Barcelone est-elle toujours votre port d’attache ?

C’est là-bas que le groupe est né, mais aujourd’hui nous ne sommes que deux à être encore dans les environs. Anton est retourné en Allemagne, et nous avons des musiciens français… Donc on est vraiment un groupe international, même si on garde toujours cette petite touche barcelonaise avec des sons latinos et certaines chansons en espagnol.

Chansons que vous créez comment ? A distance ?

Avec le covid, on a beaucoup travaillé à distance, mais sinon on se réunit deux ou trois fois par an pour travailler ensemble, et le reste du temps on s’envoie des sons, et on profite des concerts pour travailler et enregistrer avant ou après les lives.

On vous découvrira justement en concert en Touraine bientôt : à quoi devons-nous nous attendre ?

A quelque chose de plus pêchu que les albums. Et c’est volontaire. On aime peaufiner nos disques, pour qu’ils soient « chill », qu’on puisse les écouter en voiture ou au coin du feu aussi bien qu’en soirée. Mais sur scène, on donne toute notre énergie ! Et on aime en profiter pour échanger avec le public, et lui proposer un vrai voyage car on parcourt pas mal de styles musicaux, un live de la Cafetera Roja c’est la fête !

Justement pour le disque, on vous cherche dans quel rayon à la Fnac ?

Dans certains magasins, au rayon « international », dans d’autres en pop… On a un style hyper éclectique qui fait qu’on peut se retrouver dans pas mal de rayons ! On aime bien se définir comme « hip-hop rock » car ce sont les deux lignes musicales qu’on utilise le plus : on a du rap, des rythmes hip-hop, des guitares électriques… Beaucoup d’influences finalement !

 

Embarquement avec la Cafetera à Veigné le vendredi 29 avril - veigne.festik.net

Suivre le groupe : www.lacafeteraroja.com

 

© Pierre Jaffeux Eidetic Studio

Voir aussi