CultureRencontre/Conférence

TEMPÊTES D’HISTOIRE

2ème édition - Festival des documentaires et des reportages
• 14H30 « Anne Frank, l’après-Journal » de Christophe Weber
pour France 2 – film de 52 mn,

Du 4 août 1944 à aujourd’hui, ce documentaire raconte et analyse l’his-
toire d’un des livres les plus lus au monde, encore aujourd’hui : le Journal d’Anne Frank. Riche en documents d’archives, avec notamment de extraits d’interviews accordées par Hanneli Gosslar, amie d’enfance d’Anne Frank, ou Buddy Elias, son cousin, ce documentaire utilise des extraits de documents judiciaires, déclassifiés pour l’occasion, et donne la parole à des témoins qui ont connu Anne et sa famille, et à des spécialistes qui sont intervenus au cours des différents temps forts de cette histoire.
• 20H45 Ouverture OFFICIELLE du FESTIVAL
• 21H00 «L’Humour à mort - Je suis Charlie»
de Daniel et Emmanuel Leconte production Dock en Stock (90 minutes)

Le 7 janvier 2015, l’hebdomadaire satirique «Charlie Hebdo» est victime d’une attaque terroriste
qui coûte la vie à douze personnes, dont parmi eux les plus grands dessinateurs de presse français,
Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré. Le lendemain, une policière est tuée dans la rue. Le 9
janvier, une nouvelle attaque vise des juifs de France. Quatre otages sont assassinés. Ce film est un
hommage à toutes ces victimes. Premier épisode tragique des vagues d’attentats qu’a subi la France
du fait du terrorisme islamique.
Entrée libre
Réservation : Service culturel
02 47 96 12 53 - 06 28 83 38 03
14H30 – Duels –“Les Beatles contre les Rolling
Stones, It’s not only Rock’n’ Roll” de Michaël Prazan

pour France 5, production TV Presse (52 minutes).
D’hier à aujourd’hui perdure une querelle rock’n’ roll. Sur 3
générations, il y a les inconditionnels des Stones et les fans des
Beatles. La rivalité entre les deux groupes anglais remonte au début des années 60,
et se joue rapidement à l’échelle mondiale, largement créée et entretenue par les
médias.
• 16H00 – «De Gaulle, l’homme à abattre» - 30 ans d’une guerre secrète contre
les États-Unis d’Emmanuel Amarra pour LCP production Médiatika (52 minutes)
L’hostilité des États-Unis envers le général de Gaulle n’est pas un scoop historique. Les administra-
tions américaines successives auront tout tenté pour le faire plier sans jamais y parvenir, y compris
manipulations médiatiques ou financements clandestins de ses adversaires. Le bras-de-fer entre le
Général et les Etats-Unis durera 30 ans. Ce film revient sur les raisons de cet antagonisme, grâce
à des archives déclassifiées, mais aussi à des témoignages nouveaux. Il est désormais possible de
raconter pour la première fois cette guerre secrète qui, de 1940 à 1969, a opposé de Gaulle à la
première puissance mondiale.
• 17 H30 – « Enquête exclusive » (52 minutes) pour M6 : « Wokisme et cancel
culture, la nouvelle révolution américaine » d’Esther Goldmann.

Aux Etats-Unis, une révolution sociale est en train de voir le jour. Désormais, les individus se défi- nissent avant tout par leur couleur de peau, le genre ou leurs préférences sexuelles. Ce mouvement identitaire dénonce l’oppression des minorités et le racisme « systémique ». Ce mouvement, c’est le woke. En anglais, être woke c’est être éveillé... conscient des discriminations subies par les mi-
norités et du « privilège blanc ». Cette idéologie entend corriger les citoyens dès le plus jeune âge.
Dans certaines écoles, les programmes scolaires ont été modifiés pour que les petits Américains
apprennent que le racisme est la principale institution de leur pays. Et garçons et filles sont séparés
afin d’éviter aux filles de subir la « masculinité toxique » de leurs camarades. Et gare à ceux qui s’élèvent contre cette nouvelle doxa. Désormais, ceux qui s’opposent à cette
idéologie sont considérés comme racistes, et se font « cancelled », censurés, éliminés socialement.
Plongée dans une Amérique en pleine crise identitaire.
• 21H00 – «Maillé, un crime sans assassins» de Christophe Weber
pour France 2 production Sunset Presse (80 minutes)

Tout le contraire d’Oradour, où le choix a été fait de conserver les ruines.
À Maillé (Indre-et-Loire), le deuil n’a pas été exposé, l’enquête judiciaire a tourné
à l’impasse – alors que les habitants du village avaient participé à la Résistance. Pourtant la parole a
fini par se réveiller, l’histoire a émergé des 124 habitants du village de Maillé tués le 25 août 1944 par
des soldats allemands en représailles à des actions de la Résistance : en 2008, la justice allemande
décide d’ouvrir une enquête sur ce massacre et de rendre justice. Mais c’est dans ce documentaire
mené en parallèle avec l’enquête policière allemande que l’on découvre les auteurs du massacre.
Entrée libre
Réservation : Service culturel
02 47 96 12 53 - 06 28 83 38 03
14H30 - «La fin des Chrétiens d’Orient» de Didier Martiny pour Arte production Ligne de front (90 minutes)
Aujourd’hui, onze millions de chrétiens vivent encore aux Proche et Moyen-Orient. Au cours de leur histoire, qui remonte à plus de 2000 ans, ils ont été discriminés et chassés, mais sont toujours parvenus à survivre. Désormais lâchés par les puissances occidentales, ils sont menacés de disparition.
• 16H30 - «Le mustang voyage au pays de la lumière» d’Olivier Weber pour Voyages / France 5 production BoTravail (52 minutes)
Accompagné d’un ami qui a perdu la vue et d’un prince local, l’écrivain-voyageur Olivier Weber est reparti pour une expédition en Himalaya. Depuis Pokhara, au Népal, il s’agit de relier un royaume oublié, le
Mustang, un « petit Tibet » sans la tutelle de la Chine et à la culture bouddhiste protégée.
Pendant plusieurs semaines, Olivier Weber et ses compagnons marchent dans les hautes vallées per-
dues de l’Himalaya et franchissent plusieurs cols entre 4000 et 5000m, souvent vertigineux, dans ces confins qui furent interdits d’accès jusqu’en 1992. L’objectif de la petite équipe est certes de ren-
contrer les habitants du Mustang, peuplé de 6000 âmes, paysans, moines, nomades, passagers du vent et ombres de la solitude. Il s’agissait d’effectuer un pèlerinage vers la résilience et la renaissance.
Entrée libre
Réservation : Service culturel
02 47 96 12 53 - 06 28 83 38 03

Après une première édition, parrainé par M. Bernard de la Villardière, ce second festival du documentaire de la ville de Langeais avec l’aide technique de l’association Langeais-Clap propose une nouvelle sélection de films réalisés notamment pour France 2, France 3, France 5, Arte et M6. 

Chaque film sera présenté soit par son réalisateur, son conseiller historique, les producteurs de France-Télévisions, de M6, et de grandes agences de presse télévisées comme Ligne de Front, Sunset Presse, de la société de production Doc en Stock, TV Press, Médiatika et d’autres. 

 

Nantis du confort de la salle de cinéma Jean-Hugues Anglade, ce nouveau festival « Tempêtes d’Histoire», vous propose une sélection de huit films-reportages et documentaires historiques en lien avec l’actualité. Tous ces films sont projetés sur grand écran.  

Nous proposons au public de venir découvrir cette sélection de reportages et documentaires de 52 à 90 mn, puis d’échanger avec leurs auteurs. 

Découvertes, échanges, cette deuxième édition du Festival laissera place également à des plages de convivialité, notamment pour permettre à nos nombreux invités de partager avec le public. 

Daniel Leconte (prix Albert Londres en 1988) a accepté d’être le président d’honneur de cette deuxième édition : journaliste, réalisateur, producteur de documentaires et de fictions, ancien animateur de l’émission documentaire « De quoi j’me mêle » en prime time sur Arte. Il est notamment l’auteur-réalisateur-producteur de deux films sur l’affaire Charlie Hebdo :  le procès des caricatures intitulé « C’est dur d’être aimé par des cons » et le film que vous découvrirez « Charlie Hebdo l’humour à mort ». , co-réalisé avec Emmanuel Leconte.

 

33-39 place Léon boyer — 37130 Langeais

Organisateur